Actualités

Les transferts de fonds dynamisent la création de richesse et d’emplois en Afrique

Crédits : EDUARDO SOTERAS / AFP
25/04/2018

Selon une étude menée par les Nations Unies, la diaspora africaine enverrait 36% d’épargne de plus qu’en 2007, faisant de l’Afrique le troisième pays bénéficiaire après l’Asie et l’Amérique latine.

Les transferts représentent 3% du PIB dans 71 pays du monde parmi lesquels figurent 19 pays africains. Au Sénégal cela représente 14% du PIB. 

En général, les transferts de fonds répondent aux besoins de financements de la vie courante (bien de consommation, alimentation, frais de santé, scolarité, etc.)


Selon une étude (Inspire Africa) les raisons qui motivent le retour de la diaspora sont : la volonté d’avoir un impact positif sur et pour le continent et trouver de nouvelles opportunités professionnelles, c’est ainsi que l’on voit apparaitre de nombreuses success stories entrepreneuriales de « repats » un peu partout sur le continent.

 

La mise en place d’un nouveau type de fonds d’investissements à fort impact social et productif devrait voir le jour courant 2018 car 45% des entrepreneurs de la diaspora sont prêts à investir des sommes variant entre 2 000 et 3 500 euros dans les entreprises africaines.

 

Cette nouvelle mesure implique davantage la diaspora du continent en investissant directement dans les entreprises africaines, ce qui permettra de répondre aux défis migratoires et de l’emploi.

 

Transformer ces transferts de fonds capitaux structurés pour l’accompagnement d’entreprises africaines dynamiserait la création de richesse et d’emplois en Afrique.
 

Lire l’article en entier